Podcast

Poudre rosée

Poudre à canon, se poudrer le visage, se poudrer le nez, poudre de perlimpinpin, de la poudre aux yeux, comme une trainée de poudre, mettre le feu aux poudres, prendre la poudre d’escampette.

Ce sont les multiples réponses des invitées à la question récurrente de Lauren Bastide, « Qu’évoque pour vous « la poudre » ?  Car son podcast s’appelle La poudre.
Elle demande aussi à ses invitées de s’exprimer sur leur rapport avec leur utérus. La conversation se déroule entre elle et une femme qu’elle admire, dans une chambre d’hôtel.

Non il ne s’agit pas du tout d’un podcast lesbien classé X.

Mais d’un dialogue intime entre Lauren Bastide et son invitée: une femme artiste, activiste, intellectuelle ou politique, mais surtout « différente de celle qu’on a l’habitude d’entendre ».

Lauren Bastide a été rédactrice au magazine « Elle » pendant 10 ans, puis chroniqueuse au « Grand Journal » : elle est membre du collectif Prenons la Une, qui lutte contre la sous-représentation des femmes dans les médias. 

Faisant le constat que, notamment à la télévision, le nombre d’invitées y était faible, que quand elles étaient là,  elles étaient plutôt mal reçues = je te coupe la parole, je ne te considère pas comme une experte, je te piège pour que tu parles de ton apparence, elle a souhaité rétablir cette injustice. Donc, elle invite exclusivement des femmes pour leur laisser la parole pendant 1 heure et évoquer avec elles leur parcours: comment sont-elles devenues femmes ? Contre quoi ont-elles résisté ? Quelles sont leurs conviction ? Que rêvent-elles ? Que lisent-elles ?

Quelques exemples d’invitées ?

L’écrivaine Leïla Slimani (Prix Goncourt avec Chanson douce, gros crush).

Des politiques comme Malène Schiappa, Najat Vallaud-Belkacem,

Egalement des chanteuses avec Camille,  Aurélie Saada (1 Brigitte), Hollysiz,  Juliette Armanet (comme quoi tout le monde a envie de la connaître !),

Et aussi Pénélope Bagieu, (trop rare) dessinatrice de BD! 

Pour en savoir plus c’est ici 

Si ce billet t'a plu :
error

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)