podcast-mortel
Podcast

Mortel

Ce podcast, Mortel, il fout les jetons, il glace le sang, il donne le frisson.

Car il parle de la mort. Sa mission: rendre la mort aussi transparente que possible.
Donc là tu te poses la question:

« Comment en arrive-t-on à écouter un podcast sur la mort ? »

 

  • Elle a beaucoup trop de temps.
  • Elle réfléchit à une reconversion et envisage pourquoi pas d’ouvrir une enseigne de pompes funèbres.
  • La pluie continue de ces dernières semaines l’a plongée dans une dépression profonde.
  • Elle est vraiment très (trop) ouverte d’esprit.

Je trouvais que j’avais tendance à écouter toujours un peu le même genre de podcast sur les femmes, les entrepreneurs, le succès, les femmes entrepreneurs à succès.

Alors j’en ai cherché un, différent.

C’est Nouvelles écoutes qui produit Mortel, comme La Poudre que j’aime particulièrement.

Alors je me suis dis pourquoi pas.

Le prologue pose les bases: « ce podcast aborde des sujets sensibles et relatifs à la mort d’un proche. Assurez-vous d’être dans de bonnes conditions pour l’écouter ».

Je confirme. Malgré sa voix grave et chaleureuse, Taous Merakshi part d’un drame personnel pour nous dévoiler la face cachée d’un sujet bien tabou. Elle nous raconte comment elle a perdu son père. Mais comme l’objectif est de nous réconcilier avec la mort, elle l’aborde sous l’angle d’une enquête qui décrit toutes les étapes qu’elle a traversées à la mort de son père.
Elle transmet aussi toute son émotion, perceptible immédiatement dans son souffle.

Alors bien sûr ce n’est le podcast que j’attends avec impatience un vendredi sur 2. Mais l’écoute de quelques épisodes m’a plutôt donné envie d’y revenir.
J’ai souvent été curieuse de savoir comment il était possible d’être médecin légiste ou thanatopracteur…
Mais aussi parce que peut-être il m’est arrivé, comme tout le monde, de me demander comment je réagirai quand on m’appèlerait pour m’annoncer la terrible nouvelle concernant un très proche.
Et puis qu’est-ce qu’il faudrait faire ?

Ecouter un podcast sur la mort, c’est aussi le meilleur moyen de se sentir vivant !
Si ce billet t'a plu :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)