Docu,  Expo,  Musique

Starman

David Bowie is…Alive ! enfin presque…

Ceux qui ont eu la chance de le voir sur scène sans souviennent sans aucun doute….

Et ceux qui ont eu la chance de voir l’exposition « David Bowie is » conçue par le Victor & Albert Museum de Londres s’en souviennent aussi apparement. Cette exposition itinérante a été montée dans 12 villes durant 5 ans. La dernière halte a eu lieu à New York au Brooklyn Museum et s’est terminée en juillet 2018. Tenues de scène spectaculaires, documents manuscrits, vidéos, maquettes de scénographie invitaient à une plongée vertigineuse dans le processus créatif de Bowie. 

Pourquoi te parler d’une exposition qui est terminée sur un chanteur décédé ?

Parce que cette exposition apparement d’une richesse exceptionnelle est désormais disponible en appli !

Elle te permet d’interagir avec des centaines de costumes, des vidéos, mais aussi des paroles manuscrites, des oeuvres d’art etc… en réalité augmentée ! Ecouteurs et bon éclairage indispensables. L’ensemble est rythmé par la voir de l’acteur Gary Oldman. Petite précision, l’app est payante (9€ soit un peu moins que le prix de l’entrée à l’exposition). Encore une nouvelle manière de découvrir une exposition à l’ère du digital comme à l’Atelier des Lumières à Paris.

Et parce qu’aujourd’hui, 10 janvier, 

cela fait 3 ans que cette légende nous a quitté. Et malgré cela, il reste toujours d’actualité.

Si tu préfères le format vidéo pour célébrer ce RIP-day, je te conseille un excellent documentaire (BBC / ARTE) : « David Bowie, les cinq dernières années ». Il te fera revivre un peu de sa dernière grande tournée « A reality tour ». Ses mucisiens témoignent sur l’incroyable énergie de David Bowie pendant cette tournée marathon (l’album issu de cette tournée est dispo).

Et puis, le documentaire retrace également la composition de ses 2 derniers albums, une bonne occasion de mieux les découvrir. Mais ce sont aussi quelques voyages dans le temps avec des extraits vidéos de son époque Ziggy Stardust. 

Il mérite d’être regardé avec 100% d’attention (sans pianoter sur ton téléphone bref tu ne fais que ça) pour en retirer toute la profondeur de cet artiste qui disait en 1972 (il n’avait que 25 ans…).

Je veux être productif.

Je ne vais pas me contenter d’être juste une rock star toute ma vie. J’essaie d’en devenir une parce que j’en ai besoin pour une raison précise: pouvoir me consacrer à d’autres projets.»

 

Malheureusement il n’est plus en ligne sur ARTE. Mais il est néanmoins disponible en qualité moyenne et en 2 parties ici.

Si tu as vu Bohemian Rhapsody et le documentaire dont je t’ai parlé , tu noteras peut-être comme moi les nombreux points communs qu’il a avec Freddie Mercury. 

  • Tous les 2, en recherche d’une certaine libération, choisissent l’Allemagne (Berlin pour Bowie, Hambourg pour Mercury).
  • Ce paradoxe entre leur exubérance totale sur scène, et leur haine de la célébrité. 
  • Cette folle ambition d’être celui qui va révolutionner la musique.
  • Enfin bien sûr, ce tube, Under pressure. 

Je te recommande cette belle version live de Taratata avec sa bassiste au chant. 

Si ce billet t'a plu :
error

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)