Musique

Sainte Clara

Clara Luciani.

Jeune. Brune. Regard charbonneux à la Barbara. Grande voix pour cette grande fille (1m82) au charisme magnétique. 
Et d’un sourire elle illumine la salle et crée une complicité instantanée avec le public.
Marseillaise, elle aime sa région natale et lui dédit son 1er album: Sainte Victoire.
Après avoir collaboré avec le groupe déjanté La Femme, elle sort son 1er EP ultra mélancolique suite à une rupture amoureuse.
Ce 1er album, Sainte Victoire, c’est aussi celui d’un retour victorieux sur cette douleur amoureuse. Le titre « On ne meurt pas d’amour » en est résolument le blason.
Clara est pleine de contraste…

Sa voix

Une voix, grave et assurée, qui remonte à la surface pour devenir sucrée et ensoleillée.

Ses compositions

Des titres engagés signent ses convictions féministes comme le tube la Grenade, repris récemment dans 2 mini-films Chanel avec Camille Cottin (le génie de Karl a encore frappé).  Le titre Drôle d’époque résume parfaitement l’ambivalence d’être un femme à notre notre époque: « Tantôt mère nourricière,Tantôt putain vulgaire, conduis-toi comme une femme ». Elle l’interprète seule avec sa guitare. Et c’est largement salué le public dont les applaudissements ne semblent pas vouloir se terminer.
On retrouve d’avantage de légèreté pour le sujet traité mais tout autant de rythme que dans la Grenade avec cette cover assez exceptionnelle de Metronomy, La baie, qui nous en ferait oublier l’originale.
Elle est accompagnée sur scène de 4 garçons plein d’avenir eu aussi.
Ils sont là pour transcender cette Sainte Clara qui réussit ce qui pour moi tient de l’exploit : être à la fois chic, élégante, gracieuse et tellement rock.
 
Elle a été reconnue meilleure révélation scène aux Victoires de la Musique. Ce n’est peut-être une référence suffisamment sérieuse pour toi… Et à cette occasion, son album Sainte Victoire est sorti en réédition avec 4 nouveaux titres dont « Nue » et « Qu’est ce que t’es beau » en duo avec Philippe Katerine. Et Philippe Katerine c’est quand même une référence !
Si ce billet t'a plu :
error

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)