Une femme. Un jockey. Un chef cuisinier. Un chien. les chiffres 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1.
Docu

J-7

Se glisser dans les coulisses des grands événements de l’univers de la mode, de la gastronomie, du sport… une semaine avant leur lancement.

Original non ? 

C’est la promesse du documentaire 7 days out

Toujours dans le style behind the scene que j’affectionne particulièrement, ces 6 épisodes vont te plonger dans les coulisses d’univers totalement surprenants. 

Pourquoi ? 

D ’une part par le domaine d’intervention et d’autre part par l’ampleur de l’événement.

J’ai été attirée par cette série documentaire particulièrement pour l’épisode dédié au défilé de haute couture de CHANEL dont je t’ai parlé dans le billet dédié à Karl Lagerfeld.
Un épisode finalement sans surprise, connaissant déjà un peu l’univers.

On prend en revanche totalement conscience de l’envergure d’un tel défilé, des moyens mis en oeuvre pour son aboutissement.

Ce qui nous sautent aux yeux c’est aussi la quantité de détails parfaitement maîtrisés.

A la limite de paraître totalement démesurée… Mais le diable ne se cache t-il pas dans les détails ?

Certains épisodes m’ont naturellement séduite plus que d’autres. Mais finalement chacun t’embarque dans un domaine à priori très très loin de ton quotidien.

À moins que tu ne sois éleveur de pur sang, propriétaire d’un chien de race ou joueur professionnel de e-sport.

Tu plongeras également dans les cuisines d’un restaurant étoilé et dans la salle de contrôle d’un vaisseau spatial de la NASA à Pasadena.

C’est parfois même incroyable de découvrir la dimension de certains événements voire simplement de prendre conscience qu’ils existent tant ils sont éloignés de notre quotidien.

Cela m’a semblé d’autant plus fort avec l’épisode sur la fin de la mission Cassini, une sonde spatiale chargée d’explorer Saturne, ses anneaux et ses lunes depuis 13 ans !

Cet épisode m’a vraiment fait relativiser l’échelle de l’aboutissement d’un projet.

Même s’il est important de savoir célébrer tous les succès, la fin d’un projet spatial mérite évidement un événement à la hauteur des tous les apports scientifiques obtenus grâce à 13 années d’exploration. Beaucoup plus que certains événements auxquels j’ai pu participer…qui me semblent aujourd’hui un peu démesurés au regard de l’utilité publique du projet.

Pour avoir ponctuellement participé à l’organisation d’évènement important à l’échelle de l’environnement dans lequel j’étais, j’ai reconnu cette adrénaline, ce stress qui monte, la montée en pression qu’on peut traverser à ces moments.

On se retrouve au plus près de Karl et d’autres personnages clés de chaque univers, dont certains sont particulièrement attachants.

On ressent alors la palette d’émotions qu’ils traversent pendant ces aventures résumées sur une semaine.

Un petit avant goût ?

Si ce billet t'a plu :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)