Podcast

Vu de l’intérieur

Initials S.G comme Serge Gainsbourg, est un podcast made in Spotify qui retrace la vie de Serge Gainsbourg en 6 épisodes (seulement serais-je tentée de dire…).

Ce 1er podcast, crée par la branche française du gérant du streaming audio, est dédié à cet artiste incontournable de la chanson française avec lequel j’ai grandi, comme peut-être certains d’entre vous.
Et apparement il a su traversé les âges sans perdre une ride Lucien Ginsburg de son vrai nom.

Car selon Spotify toujours, il est écouté de manière quasi-homogène en fonction des âges des utilisateur.rice.s (14% chez les 18-22 ans, 17% chez les 23-27 ans, 22% chez les 28-34 ans, 21% chez les 35-44 ans…).
C’est surement à cela qu’on reconnait un précurseur.

Initiales S. G retrace et rend hommage à la vie de ce poète parfois grossier.

Certes l’histoire est connue mais elle est contée cette fois par l’acteur Melvil Poupaud et  Clara Luciani, dont on reconnait toute suite la voix grave et élégante. La chanteuse récite des extraits des chansons de l’artiste comme une poésie.

Le duo nous fait partager un texte de Bertrand Dicale, le biographe de Gainsbourg.

Ce podcast s’adresse donc à toi si tu veux en savoir un peu plus sur ce personnage sulfureux, ses débuts difficiles, ses succès, ses collaborations… Le parcours de ce génie t’embarquera le temps de  6 épisodes d’une vingtaine de minutes chacun.

Et de ce parcours, on a tous en tête quelques moments clés.

Moi c’est plutôt ceux de sa période Gainsbarre… lorsqu’il brûle un billet de 500 francs, qu’il drague très lourdement Whitney Houston sur le plateau de Michel Drucker…
Je me souviens surtout du jour de sa mort. J’avais 11 ans à l’époque. C’était un dimanche.
Gainsbourg habitait à 2 rues de chez mes parents.
Alors quand j’ai appris sa mort, probablement au journal télévisé de 13h, (et oui c’était eux les stars de l’info, pas les réseaux sociaux), je suis allée devant sa maison rue de Lille. Elle était connue de tous dans le quartier. Aujourd’hui, c’est la seule à  être complètement taguée.
Il y avait bien sûr une foule immense de fans et … Michel Drucker.
Je ne comprenais pas totalement cette démonstration si populaire pour ce mec un peu crado.
Moi j’étais plutôt venue en voisine.

Le podcast Initials S.G, dédié à Serge Gainsbourg, est disponible en écoute sur Spotify mais aussi ici.

Bonne écoute.

Si ce billet t'a plu :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)