Série

Jeux d’influence

Une nouvelle série française Jeux d’influence avec Alix Poisson et Laurent Stocker de la Comédie-Française par ARTE.

Signée par Jean Xavier de Lestrade, oscarisé pour son film documentaire « Un coupable idéal » en 2002, la série « Jeux d’influence » s’attaque à un thème d’actualité: l’industrie agrochimique.

Elle met en scène Alix Poisson, qui joue une journaliste au chômage acceptant de travailler pour un cabinet de lobbyistes. On y retrouve également Laurent Stocker, de la Comédie-Française, en député engagé pour sa circonscription.

Une fiction inspirée de faits réels

En 2011, le réalisateur reçoit une coupure de presse de la part de son père. Celle-ci relate l’histoire d’un agriculteur Charentais en passe de d’intenter un procès contre Monsanto après être tombé dans le coma en nettoyant sa cuve de désherbant.

Lorsque l’affaire du Carlton éclate, J.X de Lestrade est captivé par cette histoire qui mêle milieu politique, intérêts industriels et escort girls.

C’est ainsi qu’il a l’idée d’une série autour de la porosité entre politique et lobby dans le monde rurale.

Pour coller au plus près de leur sujet, le créateur et le scénariste ont mené un vrai travail de documentariste durant l’écriture. Pour cela, ils cherchent à recueillir les expériences d’hommes politiques, de journalistes spécialisées, d’attachés parlementaires et de conseillers en communication.

Un casting efficace

Alix Poisson y incarne avec tellement de crédibilité une journaliste politique pragmatique. Face à elle, Laurent Stocker est quant à lui un député engagé et déterminé pour faire interdire les pesticides. A leurs côtés, un autre grand sociétaire de la Comédie-Française, Thierry Hancisse et deux autres comédiens issus, eux aussi, du théâtre: Jean-François Sivadier et Christophe Kourotchkine.

« Lobbies, pesticides… Lesquels sont les plus toxiques ? »

Telle est la question posée par « Jeux d’influence ».
A première vue, ce thème pourrait être plutôt difficile à digérer pour le commun des mortels. Particulièrement s’il avait été traité sous un format documentaire. Mais sous les traits d’une fiction, « Jeux d’influence » aborde ce sujet lourd avec un angle plus romanesque tout en collant parfaitement à la réalité.

Peut-être peut-on lui reprocher du coup d’être un peu trop caricatural dans le traitement du rôle des personnages… ce qui laisse deviner de manière un peut trop évidente de quel côté se place le réalisateur.

Quoi qu’il en soit, « Jeux d’influence » colle parfaitement à l’actualité

Une série qui s’avale comme un polar, à mi-chemin entre Engrenages et Baron noir, à la fois pédagogique et effrayante.

La 1ère saison est disponible sur ARTE. La 2nde en préparation… A suivre donc!

Si ce billet t'a plu :
error

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)