Arrêt sur image issue du générique de la série Vernon Subutex.
Série

Vernon Subutex Tome 4

Il y a quelques mois, je t’avais vivement conseillé de lire l’histoire de Vernon Subutex, une trilogie écrite par Virginie Despentes.

D’une part, parce que ce polar punk m’avait vraiment tenue en haleine et d’autre part, parce que la série, création originale Canal+, était annoncée pour le printemps.
Nous sommes mi- avril, c’est le printemps et la diffusion de la série Vernon Subutex a démarré lundi 8 avril.

Je n’ai donc vu que les 3 premiers épisodes des 9 qui composent la 1ère et unique saison apparement.

Mais cela me suffit pour t’encourager vivement à la regarder

Ou à lire les 3 tomes rapidement….

Tout dépend à quel profil tu appartiens ?

-Celui qui déteste voir avant d’avoir lu le livre,

-Celui au contraire préfère voir avant de lire,

-Celui qui ne lira jamais 3 tomes de 500 pages de toute façon,

-Celui que ne regarde jamais une adaptation d’un livre à l’écran…

Bref, à toi de voir donc.

Je t’avais parlé dans mon billet de l’importance de la musique dans l’écriture de Virginie Despentes. Elle faisait référence à une centaine de titres et d’artistes.

L’enjeu donc pour Cathy Verney, la réalisatrice (également celle de Fais pas çi Fais pas ça dans un autre registre) était d’arriver à retranscrire cette univers sonore très rock.
D’autant plus que c’est la musique qui anime Vernon Subutex, qui lui permet de survivre, de communiquer avec les autres.

La série Vernon Subutex est donc aussi un album de la bande originale en vente avant la sortie du premier épisode. La Fnac en parle comme d’un “condensé de contre-culture, incandescente et climatique”.
Je te recommande donc fortement de regarder la série ne serait-ce que pour cette sélection musicale pointue… et encore mieux casque vissé sur les oreilles, comme Vernon, pour profiter au maximum de cette immersion aux accents punk, rock, indé et électro.

Sacré cocktail non ?

Tiens-toi prêt(e) à shazamer dès les 1ères notes du générique. (Edouard si tu me lis, je sais que tu sauras respecter à la lettre ce conseil).
Au delà du choix de cette bande son incroyable, il y a le traitement de l’image si particulier qui retranscrit exactement ce que vit Vernon, à la dérive dans les rues de Paris.

Et puis enfin, il y a le casting : Romain Duris (pas de commentaire nécessaire je crois …), Celine Sallette, peu vue à l’écran et c’est dommage, la chanteuse Flora Fishbach pour la 1ère fois actrice, l’excellente Florence Thomassin (le Coeur des Hommes entre autre) , Laurent Lucas présent aussi dans le Bureau des Légendes.

Comme dans le roman, la galerie de personnages imaginée par Virginie Despentes rend d’autres coups de cœur possible…

Coup de coeur loin d’être partagé par l’autrice elle-même qui tacle franchement la série

Si ce billet t'a plu :
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)